Les concerts français

Cette page vous propose un récap de tous les concerts français du groupe avec la liste des chansons et les billets des divers shows. Certaines soirées ont eu lieu à Paris et d’autres en Province.

Paris BERCY – 16 juin 2010

The Circle TOUR
Set List : Blood on Blood,We Weren’t Born to Follow,You Give Love a Bad Name, Raise Your Hands, Born to Be My Baby, Lost Highway, When We Were Beautiful, Captain Crash & The Beauty Queen From Mars, We Got It Goin’ On, Bad Medicine / Pretty Woman, Lay Your Hands (chant : Richie Sambora), Bed of Roses, I’ll Be There For You (Acoustic), Something for the Pain (Acoustic), Someday I’ll Be Saturday (Acoustic), I’ll Sleep When I’m Dead, It’s My Life, Work for the Working Man, Who Says You Can’t Go Home, Keep the Faith
Rappel : Let It Rock, In These Arms, Wanted Dead or Alive, Livin’ on a Prayer

****************************************************

Paris BERCY – 19 juin 2001

ONE WILD NIGHT TOUR
Set List : Intro, One Wild Night, Raise Your Hands, You Give Love A Bad Name, In These Arms, It’s My Life, Born To Be My Baby, Blaze Of Glory, I Got The Girl, Just Older, Wild In The Streets, Always, Lay Your Hands On Me, I’ll Sleep When I’m Dead, Bad Medicine ~ Shout, These Days, Someday I’ll Be Saturday Night, Keep The Faith ~ Sympathy For The Devil, Wanted Dead Or Alive, Livin’ On A Prayer, Tequila, Twist And Shout

Chronique du concert Paris 2001

A LA FIN DE LA JOURNEE, J’AIME JUSTE AVOIR FAIT DE LA MUSIQUE. C’EST LÀ QUE JE VIS VRAIMENT. C’EST CE QUI ME FAIT VIBRER, MA DESTINATION, C’EST LÀ QUE JE VEUX ETRE. RICHIE SAMBORA

Après tant de jours d’attente (et d’années !) les Guys sont enfin de retour en ville à Paris Bercy.

Ce fut une longue journée pour les fans qui pour certains étaient là dès 6 heures du matin. Toutes les générations confondues, toutes les langues et l’occasion de rencontrer certains d’entre vous, de discuter de nos idoles et de chanter quelques chansons sur les marches du POPB pour patienter.

Après l’ouverture des portes, la pression est encore un peu plus forte. Southside Johnny fait son entrée mais il faut bien admettre que même si le groupe est bon, tout le monde est venu pour BON JOVI ce soir.

Vers 21h15, un rideau noir à droite de la scène en face de nous qui donne une vue vers les loges se ferme. La lumière s’éteint et l’écran géant s’illumine.

Sur celui-ci les images des Guys montant dans l’ascenseur font réagir le public sous pression et ensuite … de la folie … l’intro de « One Wild Night » qui .. dure puis c’est l’ouverture des portes et un cri de près de 18000 personnes retenti … les Guys s’approchent doucement.

Enfin, les voilà, ça faisait si longtemps qu’ils n’avaient pas foulé le sol de Bercy. Jon secoue légèrement la tête apparemment très content de lui et c’est la déferlante avec « One Wild Night » (Crush version). Réponse directe du public, et quelle pêche !. Les Guys sont sans aucun doute dans une grande forme et ce n’est pas la suite de la nuit qui démontrera le contraire.

A la fin du premier titre ayant définitivement convaincu l’audience, Richie s’approche et entame les premières notes de « Raise Your Hands », Ca fait chaud au cœur de les entendre reprendre ce magnifique titre de « Slippery when wet ». Cet hymne n’a pas pris une ride.

Enchaînant les titres en nous laissant admiratifs, Jon lance le fameux : « Shot Through The Heart » et le public reprend en cœur « You Give Love A Bad Name » et ce sont les premières évacuations de fans dans la fosse.

Une autre surprise suivra, le titre « In These Arms » extrait de la période « Keep The Faith ». S’il devait y avoir un mot pour résumer ce titre nous dirions tout simplement superbe ! Les Guys maîtrisent parfaitement la soirée, ils sont techniques, efficaces et Jon joue de sa magnifique voix.

Le titre phare de Crush se profile quand Jon nous dit que nous l’avons entendu partout, à la radio … et le Talkbox de Richie lance « It’s My Life ». Tout le monde chante, c’est le titre par excellence qui réunit les différentes générations présentes ce soir.

Enchaînement avec « Born To Be My Baby », et retour à l’époque de l’album « New Jersey » et encore une occasion pour le public de participer vocalement à l’intro. Tous les titres de la carrière de BON JOVI s’unissent et se mélangent en ayant la même couleur, sans laisser présager que parfois certains d’entres eux ont près de 15 ans de différence.

Puis nous avons un nouveau coup au coeur avec l’intro de batterie de Tico, impossible d’oublier le titre que BON JOVI a enregistré à Paris : « Always ». Vraiment émouvant, ils ne l’avaient pas joué depuis si longtemps que la réaction du public ne se fait pas attendre.

Une intro basse et clavier et c’est un retour vers le répertoire de Crush avec « I Got The Girl ». Elle prend vraiment toute sa dimension en live, et le clip sur l’écran géant est magnifique, nous avons la sensation de suivre un film caméscope amateur.

Le spectacle est carré, bien huilé, la machine rock est lancée. La preuve que les Guys sont plus âgés et pas vieux, et c’est le titre « Just Older » qui met les choses à plat au cas ou quelqu’un en aurait encore douté.

Encore un retour dans le passé avec « Wild In The Streets ». Les Guys nous gâtent ce soir … et le tout Bercy reprend ce refrain ravageur.

Puis retour à la période « Young Guns II » et à l’escapade solo de Jon avec le titre « Blaze Of Glory », et pendant ce temps le clip défile sur l’écran géant. Encore une période qui nous est chère !.

Encore (et toujours !) un pincement au coeur quand Tico lance l’intro de « Lay Your Hands On Me » qui n’est pas sans rappeler le « Live From London » de 95 et les maintenant très célèbres cris lors de cette intro. Encore une fois le public est plus que réceptif. Et les Guys nous laissent chanter, mémorable.

Vous vous souvenez tous de l’hymne de la tournée de « Keep The Faith », et c’était vraiment l’état d’esprit de la soirée, celui du moment … « I’ll Sleep When I’m Dead » … une envie d’infini !

« Bad Medicine » était le titre suivant avec le très célèbre break qui suit le « Wait ! » … !! où Jon ne semble plus s’arrêter, puis les fameux « Adios, Goodbye, Merci Paris » … et là tout le monde saute sur place sur « Shout » qui électrise l’assemblée.

Les Guys s’échappent et c’est le rappel et les premiers « Oh Oh – Oh Oh – Oh » chers à Bercy. Dave, puis Richie nous surprennent avec le titre que nous n’attendions pas : « These Days » .Elle est tout simplement magnifique, …

Puis Jon en acoustique lance  » Hey Man, I’m Alive … », la version de « Someday I’ll Be Saturday Night » que nous pouvons retrouver sur l’album Live « One Wild Night 85-01 ». La technique faisant toujours du bon travail, on peut suivre un clip sur l’écran géant retraçant l’histoire de Jim et Billy Jean.

Les Guys s’éclipsent de nouveau mais leur retour ne se fait pas attendre, ils nous décochent un « Keep The Faith » prodigieux, une intro de basse qui affirme la position de Hugh au sein du groupe, le solo de Richie est majestueux et nous découvrons un nouveau break qui se conclut pour Jon par un cri qui ferait pâlir d’envie n’importe quel frontman !

Comment, lors d’un concert de BJ, ne pas jouer « Wanted Dead Or Alive » ?. L’intro de claviers de Dave puis Jon et Richie qui viennent s’appuyer sur le socle de la batterie de Tico, le son est magnifique, limpide et Jon nous laisse chanter le premier couplet ! .. et quelles voix, c’est toujours aussi impressionnant de les entendre chanter tous les deux ensemble. Ensuite vient le changement de guitare double neck pour Richie, pour un solo qui nous fait toujours frémir même après toutes ces années.

Salle noire, un spot sur Jon, accapella, et c’est le refrain de « Livin’ On A Prayer » … Once Upon A Time, Not So Long Ago !. Au même titre que « It’s my life », l’histoire de Tommy et Gina est devenue une référence.

Les Guys nous disent bonsoir et partent vers l’ascenseur, Richie prend Jon par le cou et l’emmène avec lui, Dave lui fait signe de revenir et c’est « Tequila », avec toujours autant de pêche et ils enchaînent avec « Twist & Shout ». On sait à ce moment là que le concert touche à sa fin mais que c’est bon ! … que c’était bon … beaucoup trop court (un peu plus de deux heures), toujours trop court et c’est les fameux adieux des Guys qui remontent définitivement dans l’ascenseur après que Jon ait présenté les musiciens …

Que dire de plus sur ce show si ce n’est que le groupe BON JOVI était au plus haut de sa forme. Une journée inoubliable, une soirée merveilleuse, une prestation magnifique, un moment incroyable qui nous rappelle plus le concert de Wembley ’95 que celui de Zurich ‘2000.

Les BON JOVI nous ont ravi ce soir, comme ils savent le faire depuis toutes ces années. Et nous voilà repartis le coeur et les oreilles remplis de souvenirs et de bonnes vibrations. BON JOVI, Not Old Just Older !.

****************************************************

Paris BERCY – 3 juillet 1996

Set list : Helter Skelter, You Give Love A Bad Name, Runaway, Something For The Pain, All I Want Is Everything, Lie To Me, Rockin’ All Over The World, Blood On Blood, Damned, Bad Medicine, I’ll Be There For You (acoustic), Wanted Dead Or Alive (acoustic), In These Arms (acoustic), Lay Your Hands On Me, I’ll Sleep When I’m Dead / Jumpin’ Jack Flash / Papa Was A Rolling Stone, Someday I’ll Be Saturday Night, Hey God, (It’s Hard) Letting You Go, Something To Believe In, Keep The Faith, Always, Blaze Of Glory, These Days, Livin’ On A Prayer, This Ain’t A Love Song

****************************************************

Spécial Guest : LONGCHAMP – 1 juillet 1995

Set List : Rockin’ All Over the World, Livin’ On a Prayer, You Give Love a Bad Name, Wild in the Streets, Keep the Faith, Blood on Blood, Hey God, These Days, With A Little Help from My Friends

****************************************************

Spécial Guest : LONGCHAMP – 30 juin1995

Set List : Livin’ On a Prayer, You Give Love A Bad Name, Keep the Faith, Always, Blaze of Glory, Lay Your Hands on Me, I’ll Sleep When I’m Dead, Bad Medicine ~ Shout

****************************************************

Paris Bercy – 15 septembre 1993

« I’ll Sleep When I’m Deas Tour »
Set List : I Believe, Wild in the Streets, You Give Love a Bad Name, Born To Be My Baby, Can’t Help Falling In Love ~ Bed Of Roses, Keep the Faith, I’d die for you, Blood Money, Blaze of Glory, Lay Your Hands on Me, I’ll Sleep When I’m Dead / Jumpin’ Jack Flash, Bad Medicine / Shout, Help!, Wanted Dead or Alive, In These Arms, Livin’ On a Prayer, Never Say Goodbye, Blood on Blood

****************************************************

PARIS ZENITH – 7 mai 1993

Tournée KEEP THE FAITH
Set list : I Believe, Wild In The Streets, You Give Love A Bad Name, Born To Be My Baby, Can’t Help Falling In Love / Bed Of Roses, Keep The Faith, I’d Die For You, Blood Money, Blaze Of Glory, Lay Your Hands On Me, I’ll Sleep When I’m Dead, Blood On Blood, Bad Medicine / Shout, Wanted Dead Or Alive, Livin’ On A Prayer

****************************************************

LYON : HALLE TONY GARNIER – 7 avril 1993

Tournée KEEP THE FAITH
Set List : Wild in the streets, I’d die for you, You Give Love a Bad Name, I Believe, Fear, Keep the Faith, Blood Money, Blaze of Glory, Runaway, Lay your hands on me, I’ll Sleep When I’m Dead, Badlands, Blood on Blood, Bad medicine/Shout, Wanted dead or alive, Livin’ On A Prayer

****************************************************

PARIS : Palais des sports de St OUEN

5 décembre 1989
Set List : Lay Your Hands on Me, I’d die for you, Wild in the Streets, You Give Love a Bad Name, Born To Be My Baby, Let It Rock, Living in Sin, Blood on Blood, Livin’ on a Prayer, I’ll Be There for You, Runaway, Wanted Dead or Alive, Bad Medicine, ~ Gloria

****************************************************

Paris ZENITH – 20 novembre 1988

Tournée NEW JERSEY
Set List : Lay Your Hands on Me, I’d die for you, Wild in the Streets, You Give Love a Bad Name, Born To Be My Baby, Homebound Train, Let It Rock, I’ll Be There for You, Blood on Blood, Get Ready, Livin’ On a Prayer, Ride Cowboy Ride, Wanted Dead or Alive, Bad Medicine, Runaway, Travellin’ Band

****************************************************

Paris ZENITH – 28 novembre 1986

Tournée Slippery When Wet
Set List : ~Pink Flamingos , Raise Your Hands, Breakout, Tokyo Road, You Give Love a Bad Name, Wild in the Streets, Silent Night, Livin’ On a Prayer, Let It Rock, RS Guitar Solo, TT Drum Solo, In And Out Of Love, Wanted Dead or Alive

****************************************************

Paris L’ELDORADO – 7 mai 1985

Tournée 7800 ° FAHRENHEIT
Set List : Tokyo road, Roulette, Breakout, Only lonely, Bang bang, Shot through the heart, Silent night, Hardest part is the night, Guitar solo, Drum solo, In and out of love, Runaway, Get ready, I don’t wanna go home, Burning for love

****************************************************

Concerts Français :  5 novembre 1984

Guest Star de KISS Paris ZENITH
Set List : Breakout, Come Back, Roulette, Shot Through the Heart, Get Ready, Runaway, Burning For Love